Changement climatique : enfin une prise de conscience des enjeux environnementaux ?

Dans les années 70 et 80, un mouvement de fond se fait jour dans la construction des politiques publiques : l’émergence des préoccupations environnementales. Dans les années 90, ce mouvement se consolide, notamment suite au sommet de la terre de Rio et à la déclinaison du concept d’Agenda 21. Au cours de ce processus, la Méditerranée semble être restée en retrait ou du moins en retard.

Cependant, la décennie 2000 voit s’amorcer un virage autour du changement climatique et la Méditerranée est alors présentée comme un « hot-spot », une région du globe particulièrement concernée par les effets du réchauffement climatique selon les experts climatologues et notamment ceux du GIEC.

En savoir plus

Dépasser les blocages par l’action

L’échec du Sommet de Copenhague et l’incapacité des Etats à se mettre d’accord face à l’enjeu climatique montre les limites du système intergouvernemental dans ce domaine. Dans ce contexte, Michèle Sabban, vice-présidente de la région Ile-de-France, n’a pas hésité à souligner dans la presse le rôle clé que doivent jouer les autorités locales et régionales dans ce domaine.

« L’urgence climatique appelait un changement d’ampleur, un changement de paradigme. Voilà qui est fait en partie. À l’Assemblée des régions d’Europe (ARE), le plus grand réseau de régions de la grande Europe, ce sont par exemple plus de 78 % de nos 270 membres qui ont, à ce jour, mis en place leur propre politique climatique, qui mènent d’eux-mêmes leurs territoires vers une économie décarbonnée. Autrement dit : la révolution qui était attendue à Copenhague est heureusement déjà en cours, mais pas là où on l’attendait. Elle ne l’est pas dans les déclarations du G20, mais dans les villes et les territoires. « 

En savoir plus

La question urbaine au coeur des politiques de mitigation

Un récent rapport de l’OCDE  montre que les villes ont un rôle tout à fait singulier à jouer dans la lutte contre le changement climatique et la préservation de l’environnement, notamment sur le volet mitigation. Si les agglomérations sont  responsables d’une grande partie des émissions de gaz à effets de serre, l’OCDE montre que la concentration des hommes et activités peut par ailleurs faciliter la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

En savoir plus

Vulnérabilité, inégalités environnementales et adaptation au changement climatique

En novembre 2001, des inondations et une coulée de boue à Bab-El-Oued, dans l’agglomération algéroise, tuent plus de 700 personnes. Déboisement, spéculation foncière, mauvais entretien des canalisations, plusieurs raisons sont évoquées par la presse locale pour expliquer cette catastrophe naturelle et surtout l’ampleur du bilan humain et des dégâts matériels.

Cet exemple montre comment les territoires sont affectés par le changement climatique et les risques environnementaux globaux.

En savoir plus