Mise en ligne du site web du projet GOUV’AIRNANCE

Mise en ligne du site web du projet GOUV’AIRNANCE

Nous sommes très heureux de vous annoncer la mise en ligne du site Web du projet GOUV’AIRNANCE, disponible à l’adresse suivante : http://gouvairnance.eu/

 


 

En savoir plus

Des vides et des pleins : comment faire face à une croissance urbaine explosive et à des déséquilibres territoriaux grandissants ?

Comprendre les dynamiques territoriales existantes en Méditerranée nécessite de prendre la mesure de l’explosion urbaine que connaissent tous les pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée. Ce phénomène affecte en retour l’ensemble des territoires et notamment les métropoles qui doivent composer avec cette forte croissance de leur population.

En savoir plus

Les limites des outils de planification urbaine et territoriale

Dans la plupart des pays méditerranéens, les Etats affichent, depuis  quelquefois des dizaines d’années, leur volonté d‘un aménagement équilibré des territoires et des systèmes urbains nationaux. Une vague planificatrice a vu le jour dans les années qui ont suivi les indépendances dont les résultats sont, et c’est un euphémisme, loin d’êtres probants.

En savoir plus

Une question foncière insoluble sans volonté politique forte

Le système de propriété foncière dans les pays du sud et de l’est de la Méditerranéen constitue une entrave majeure à une croissance urbaine rapide et équilibrée  Les systèmes de propriété foncière y sont partout «pluralistes».

En savoir plus

Des politiques urbaines et territoriales encore fortement centralisées et pilotées par l’Etat

Les modes de planification de l’espace qui ont été utilisés jusqu’ici et qui, pour une large part, sont toujours en vigueur dans les pays du sud et de l’est de la Méditerranée, résultent d’une forte tradition centralisatrice qui perdure encore aujourd’hui. Des indépendances jusqu’aux années 1980, les Etats se sont imposés à la fois comme garants de l’unité de la nation, comme moteurs du développement économique et comme responsables du fonctionnement des services publics de base (éducation, santé, eau, sécurité…).

En savoir plus

La nécessaire territorialisation des politiques publiques

Face aux déséquilibres territoriaux qui pénalisent leur régime de croissance et donc la création d’emploi, les pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée sont progressivement conduits à faire évoluer leurs modes de gouvernance. Le modèle actuel d’organisation et de planification centralisé de l’espace est, aujourd’hui, à bout de souffle. Il est en incapacité d’assurer un meilleur équilibre territorial, de réguler la croissance urbaine, de conduire et d’impulser des démarches stratégiques partagées et différenciées aux différents niveaux de l’action publique.

En savoir plus

Une absence de réflexion partagée sur le système urbain méditerranéen

Au-delà des analyses qui peuvent être faites sur l’efficacité des différents systèmes de planification de l’espace, force est de constater que la réflexion en terme de système de villes à l’échelle de la région méditerranéenne est encore balbutiante. Il n’y a que très peu d’analyses des formes urbaines, si ce n’est pour souligner leur hétérogénéité. Les déséquilibres sont souvent dus à des contraintes géographiques et climatiques.

En savoir plus

Des formations à l’urbanisme inadaptées

Partant du constat de l’inefficacité ou des difficultés de mise en œuvre des politiques publiques dans le domaine de l’urbanisme, on s’est naturellement interrogé sur l’adéquation entre les formations à l’urbanisme et les réalités des pays concernés.
L’urbanisme, qui provient de trois disciplines mères, l’architecture, l’ingénierie civile et la topographie, a commencé à être enseigné à des périodes différentes selon les pays considérés. A l’heure actuelle, les formations existantes présentent de grandes divergences d’un pays à l’autre, tant dans leur cadre général, que par le corps enseignant et le contenu des enseignements dispensés.

En savoir plus