Une tendance à « l’hyper-décentralisation » au nord du bassin méditerranéen

En Europe et notamment au Nord de la Méditerranée, on observe une autonomisation des communautés territoriales qui souvent semble aller au-delà des compétences qui leur sont dévolues par les États. On peut ainsi parler d’hyper-décentralisation dans des contextes différents où les acteurs territoriaux s’affirment comme des acteurs économiques et politiques de la mondialisation.

En savoir plus

Phénomènes émergents en Méditerranée

Les phénomènes émergents constituent des tendances nouvelles, des innovations, des phénomènes dont on pense qu’ils possèdent un potentiel de transformation du contexte méditerranéen sans que l’on possède de certitudes sur ce potentiel. De dimension modeste, souvent considérés comme de simples épiphénomènes culturels sans dimension politique ou même sociétale profonde, ces phénomènes peuvent être identifiés comme importants sur le long terme. À l’horizon des 20 prochaines années, le potentiel de ces phénomènes de « basse intensité » peut s’actualiser et devenir un élément structurel du devenir de l’ensemble de la Méditerranée. Mais les phénomènes émergents peuvent aussi bien demeurer virtuels.

En savoir plus