Réunion de groupe d’experts sur: « L’innovation: vers un programme de recherche pour débloquer les Potentiels duSud Med »

Réunion de groupe d’experts sur: « L’innovation: vers un programme de recherche pour débloquer les Potentiels duSud Med »

Le réseau FEMISE, coordonné par l’Institut de la Méditerranée (Marseille), et le Economic Research Forum (ERF) ont organisé une réunion d’experts le 18 Janvier 2016 au Caire (Egypte) sur le thème «Innovation: Vers un programme de recherche pour débloquer les potentiels Sud Méditerranéens » (compte rendu détaillé et présentations disponibles en cliquant ici).


L’objectif de cette réunion ERF-FEMISE etait de mieux comprendre les multiples facettes de l’innovation, d’identifier les facteurs qui la favorisent et de mettre en valeur les potentiels et les défis des pays du sud de la Méditerranée.

Dans son introduction, Dr. Ahmed Galal (President du FEMISE et Directeur Général de l’ERF) a posé quelques questions clés aux experts pour mieux orienter la discussion. Comment un pays peut-il devenir meilleur innovateur? Quels sont les moteurs de l’innovation? Les théories peuvent nous aider à mieux prédire l’avenir; mais avons-nous les bonnes théories pour nous guider dans l’innovation?

La réunion a pris la forme d’une grande séance de brainstorming, permettant d’aboutir à des questions de recherche intéressantes sur le thème de l’innovation et qui pourraient faire partie du futur programme de recherche FEMISE pour déverrouiller les potentiels du sud de la Méditerranée.

Pour une méditerranéenne innovante, les participants ont aussi souligné qu’il est nécessaire de promouvoir la coopération dans la recherche et l’innovation entre la Méditerranée du Sud et l’Union européenne. Mrs. Heba Gaber (spécialiste de la recherche et de l’innovation, délégation de l’Union européenne en Egypte) a précisé qu’il existe une multitude de stratégies et feuilles de route en matière de coopération dans la recherche et l’innovation. L’UE a récemment publié une stratégie de coopération internationale en accord avec le programme Horizon 2020. Grâce à l’initiative de co-financement PRIMA, l’UE cherchera également à favoriser la coopération entre le Sud-Med et l’UE dans la recherche et les innovations dans des secteurs tels que la «disponibilité et gestion des eaux et la sécurité alimentaire « , » Les énergies renouvelables et l’efficience » parmi d’autres.

Un autre point qui a été accentué est en rapport avec le lien Innovation – Institutions dans la région MENA. Mr. Tamer Taha PhD Fellow à UNU-MERIT, et fondateur de LLC Istebdaa ‘. & Yomken.com) a expliqué que les pays du sud de la Méditerranée sont dans une situation jugée spéciale avec des institutions et un cadre institutionnel bien spécifique. Ils souffrent de contraintes informelles et d’une approche rentière, ainsi la recherche et la performance de l’innovation sont faibles dans la région par rapport à d’autres pays ayant le même niveau de développement humain. M. Taha a présenté sa start-up qui cherche à résoudre les défis de l’innovation. « Yomken » est un modèle sensé résoudre cet écart entre besoins et exigences de l’innovation…

Pour la suite du résumé et pour obtenir les minutes détaillées et toutes les présentations Powerpoint de cette réunion, veuillez            cliquer ici.