Etude Stratégique sur l’Economie Tunisienne

Etude Stratégique sur l’Economie Tunisienne

Etude Stratégique de Reconstruction et de Développement de l’Economie Tunisienne : Programme de Réformes Economiques et Sociales & Scénarii de Cadrage Macroéconomique 2014-2017

Aujourd’hui, la Tunisie a besoin d’un nouveau programme pour relancer la croissance économique. Cependant, rien ne sera possible si le modèle de développement économique et social retenu en Tunisie ne tient pas compte des raisons qui ont poussé à la révolution et ne correspond pas au compromis politique qui s’est manifesté par l’approbation de la nouvelle constitution.

Le constat général que l’on peut faire aujourd’hui est que si tout le monde s’accorde sur les limites et difficultés du modèle de croissance actuel, sur la nécessité impérieuse de préparer les conditions d’une reprise de l’économie tunisienne et d’obtenir dans les 10 prochaines années un saut qui permette de faire accéder la Tunisie au rang de pays émergent de première catégorie (avec une croissance de l’ordre de 7% l’an contre près de 4% obtenus dans la période 2000-2011 et de 2% depuis lors), les politiques opérationnelles ne sont pas suffisamment à l’œuvre car l’urgence a imposé des solutions de court terme qui ont permis de maintenir la paix sociale. Or de nombreuses difficultés se cachent dans les détails et chaque mesure véritablement progressive implique des choix politiques lourds et difficiles à mettre en œuvre.

C’est ce souci d’approfondissement qui explique le détail des analyses contenues dans ce travail qui, d’une certaine façon, rassemble la pensée économique et sociale sur la Tunisie d’aujourd’hui.

Le présent travail a cherché à approfondir les contraintes de la croissance, de l’équilibre macroéconomique et social de la Tunisie et à proposer une stratégie détaillée pour les trois prochaines années. Il a été supervisé par le Professeur Chedly Ayari (Professeur Emérite de l’Université de Tunis El Manar) & le Professeur Jean Louis Reiffers (Président des comités scientifiques de l’Institut de la Méditerranée – Marseille et du Femise, et Professeur Emérite de l’Université de Toulon) et élaboré́ par le Professeur Sami Mouley (Université de Tunis), en collaboration avec une équipe d’universitaires et d’experts et avec l’appui de la Direction Générale du Trésor français.

Le rapport est disponible au téléchargement en cliquant ici